No title - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 1986

No title

LES TETRACORALLIAIRES (RUGOSA) DU CARBONIFERE INFERIEUR DU MASSIF ARMORICAIN (FRANCE)

(1)
1

Abstract

After a description of the geological setting and lithology of the Lower Carboniferous in the Armorican Massif, the terminology and method of Classification of the subclass Ru- gosa are defined. A systematic study of many specimens is presented ; a description of the external and internal morphology is given with accompanying illustrations. Methods of biometric analysis are also employed. The studied taxa belong to the Order Stauriida and we comprised within eight suborders which yield representatives of twelve families, viz : Stauriina (1 family : Amplexi- dae), Metriophyllina (1 family : Cyathaxoniidae), Stereolasmatina (3 families : Antiphyllidae, Hapsiphyllidae, Zaphrentoididae), Plerophyllina (2 families : Lophophyllidiidae, Hexalasmati- dae), Caniniina (1 family : Cyathopsidae), Londsdaleiina (1 family : Axophyliidae), Aulophyl- lina (2 families : Palaeosmiliidae, Aulophyllidae), Lithostrotionina (1 family : Lithostro- tionidae). In addition, there are forms of uncertain sub-order and family. 29 genera are described, including four new genera (NominotphyLLum, V tltpinoJULa f Solmnopkyltm, Sabolia), as well as 45 species (12 new). The descriptive chapter also includes data on the insertion of septa in Vtltpintlla aruutomo^a and some evolutive trends within the genera SlpkonopkylZia and kuJLo ko nincko pkyttum. The section on biostratigraphy sets on the vertical distribution of genera and species. An attempt is made to define biozones using species of Upper Tournaisien - Mid-Visean age. finally, various aspects of the palaeo-ecology of the Rugosa are discussed. An analysis of the ecology of preserved assemblages shows that certain types of corallites can characterize a particular environment, according to their internal and external features. Different assemblages of Rugose corals are recognized which appear to reflect different bathymetric conditions ; differences at the generic or specific level appear to result from the variable influence of environmental factors (water turbulence, oxygenation, salinity, sediment type). In this same chapter, comparisons are attempted with the fauna of other regions (Western Europe, North Africa, Eastern Europe and Asia). At the specific and generic level, strong similarities are apparent between the Armorican Massif and Western Europe, North Africa and even Siberia (Kuznetsk Basin).
Après avoir défini le cadre géologique et la lithologie au Carbonifère inférieur, la terminologie et la classification utilisées pour les Tétracoralliaires sont précisées. L’étude systématique porte sur de nombreux spécimens, dont les caractères externes et inter» nés sont décrits et figurés. Des méthodes d'analyse biométrique ont été utilisées. Les taxons étudiés appartiennent à l'ordre Stauriida et se répartissent dans huit sous-ordres, douze familles : Stauriina (Famille Amplexidae), Metrîophyllina (Famille Cyathaxoniidae), Stereolas- matina (Familles Antiphyllidae, Hapsiphyllidae, Zaphrentoididae), Plerophyllina (Familles Lophophyllidiidae, Hexaiasmatidae), Caniniina (Famille Cyathopsidae), Londsdaleiina (Famille Axophyllidae), Aulophyllina (Familles Palaeosrniliidae, Aulophyllidae), Lithostrotioniria (Famille Lithostrotionidae) et sous-ordre et famille incertains : vingt-neuf genres dont quatre nouveaux (hJomlnotpkyttum, VeJL&p'tneÂZa, Sotmnophyttum, SabûiÂa), ainsi que quarante-cinq espèces dont douze nouvelles. Ce chapitre comporte également des données sur l'insertion septale chez VelepimUa anûUtûmûéa et sur quelques tendances évolutives relatives aux genres Si.pkonopkylZ^a et Aulokoninckopkyllum. La partie biostratigraphie est consacrée à la répartition verticale des genres et des espèces. Un essai de biozonation a été tenté pour les espèces d'âge tournaisien supérieur à viséen moyen. Enfin, divers aspects de la paléoécologie des Tétracoralliaires ont été traités. L'environnement sédimentaire régit la répartition des différentes espèces. L'analyse paléoautoécologique montre que suivant leurs formes externes et leurs caractères internes, certains polypiers peuvent caractériser un environnement particulier. Différentes associations à Tétracoralliaires ont été reconnues, semblant se répartir en fonction d'un gradient bathymétrique ; les différences observées aux niveaux générique et spécifique résulteraient de l'influence des facteurs de l'environnement (turbulence, oxygénation, salinité des eaux ; nature des sédiments). Dans le même chapitre, des comparaisons sont tentées avec les faunes d'autres régions (Europe occidentale, Nord de l'Afrique, Europe orientale, Asie), De fortes similitudes au niveau spécifique et générique apparaissent entre le domaine armoricain, 1'Europe occidentale, le Nord de l'Afrique et même la Sibérie (Bassin de Kuznetsk),
Fichier principal
Vignette du fichier
Claude VUILLEMIN - 1986.pdf (38.71 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01757826 , version 1 (04-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01757826 , version 1

Cite

Claude Vuillemin. LES TETRACORALLIAIRES (RUGOSA) DU CARBONIFERE INFERIEUR DU MASSIF ARMORICAIN (FRANCE). Stratigraphie. Université de Rennes 1 [UR1], 1986. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01757826⟩
81 View
204 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More