Géochimie isotopique (Nd, Sr) et géochilnie des éléments traces des basaltes alcalins du Massif Central français : Contraintes pétrogénétiques et arguments en faveur du métasomatisme mantellique.

Résumé : Les roches basiques ( basaltes, kimberlites, komatiites, etc ) proviennent par fusion partielle du manteau terrestre. L'étude géochimique de ces roches peut donc nous aider à comprendre la composition chimique et la structure de leurs sources mantelliques. Malgré les variations de composition chimique, les basaltes terrestres modernes peuvent être grossièrement classés en deux familles. La première, la famille des tholéiites, regroupe les basaltes de rides et de planchers océaniques (les différents types de ''MORB", Schilling, 1975) et certains basaltes continentaux (les "continental flood basalts"). Cette famille est beaucoup plus représentée que la seconde, qui regroupe sous le nom de famille des basaltes alcalins, les basaltes alcalins, les basanites, les néphélinites, les kimberlites, les lamprophyres, etc •.• Les roches de cette famille apparaissent généralement dans des sites tectoniques tout à fait différents de ceux des tholéiites, c'est-à-dire principalement sous forme de volcanisme intra-plaques océaniques (basaltes d'îles océaniques) ou continentales (basaltes alcalins continentaux) mais aussi au niveau des failles transformantes. Ces sites géotectoniques peuvent être liés à l'activité de "hot spots" (Morgan, 1972 ; Girot et al, 1978). Le problème de la genèse des basaltes est l'objet de nombreuses études depuis quelques années que ce soit par les pétrologues ou les géochimistes. Les études de pétrologie expérimentale qui portent sur les relations entre les phases au liquidus dans les basaltes et au solidus dans leurs sources potentielles ont permis l'élaboration de modèles pétrogénétiques. Ceux-ci expliquent la diversité de composition des basaltes par une variation de la pression, de la température et du taux de fusion. L'intervention d'une phase fluide, ainsi que sa nature, jouent également un rôle important dans la composition du liquide basaltique.
Type de document :
Thèse
Géochimie. Université de Rennes 1 [UR1], 1982. Français
Liste complète des métadonnées

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/tel-01576112
Contributeur : Isabelle Dubigeon <>
Soumis le : mardi 22 août 2017 - 13:00:28
Dernière modification le : mercredi 16 mai 2018 - 11:23:34

Identifiants

  • HAL Id : tel-01576112, version 1

Collections

Citation

Catherine Chauvel. Géochimie isotopique (Nd, Sr) et géochilnie des éléments traces des basaltes alcalins du Massif Central français : Contraintes pétrogénétiques et arguments en faveur du métasomatisme mantellique.. Géochimie. Université de Rennes 1 [UR1], 1982. Français. 〈tel-01576112〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

159

Téléchargements de fichiers

421