Skip to Main content Skip to Navigation
Poster communications

Intégration du changement climatique dans la gestion de la ressource en eau : exemple du bassin rennais

Résumé : L’alimentation en eau potable du bassin rennais repose sur un dispositif complet de 12 ressources et 7 usines. Ce dispositif permet de faire face aux divers aléas pour garantir en permanence une production d’eau potable pour les usagers du bassin rennais mais également pour des Collectivités plus éloignées dans le cadre d’interconnexions. Néanmoins, au cours des trois dernières années, Eau du Bassin Rennais a dû faire face à des évolutions inhabituelles de ses ressources, aussi bien souterraines que celles de surface (rivières ou barrages). Dans ce contexte, des schémas nouveaux de fonctionnement (réalimentation de retenues, arrêts d’usines,..) ont été mise en œuvre pour faire à l’ensemble des demandes. L’alimentation en eau potable est confrontée aux variations climatiques et aux inégalités de répartition de la ressource. L’impact direct ou indirect du changement climatique pose la question de la résilience des systèmes d’alimentation face aux évolutions futures. Face à cette situation, Eau du Bassin Rennais et Rennes Métropole ont pris la décision de financer la Chaire Eau et Territoire, dans le cadre de la Fondation de l’Université Rennes 1. Le pilotage de cette étude a été confié à l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Rennes. L’objectif de cette Chaire est notamment d’évaluer l’impact du réchauffement climatique sur les ressources (quantité et qualité). La modélisation numérique, basée sur les lois physiques de l’hydrologie et l’hydrogéologie, simule les processus régissant le cycle de l’eau afin de fournir des moyens de compréhension et de prédiction de la ressource en eau sur un territoire donné. Les simulations réalisées dans le cadre de la chaire Eaux et Territoires permettront d’analyser les effets potentiels du changement climatique à travers des scénarios futurs. Des indicateurs seront définis pour comprendre comment les forçages climatiques modifient les différents termes du bilan hydrologique (évapotranspiration, ruissellement, infiltration, recharge, stockage, qualité) tant géographiquement que temporellement. Un site d’intérêt d’une superficie totale d’environ 680 km² a été sectionné à l’ouest de Rennes (bassin du Meu et de la Chèze-Canut) étant donné son importante contribution à l’alimentation en eau potable de la Collectivité Eau du Bassin Rennais. Un modèle couplé surface-souterrain en 3D des bassinsversants sera développé puis calibré à partir des données disponibles. Des projections basées sur des scénarios climatiques préalablement sélectionnés seront réalisées. L’influence d’autres forçages, par exemple l’utilisation du sol, pourra être analysée grâce à ce type de modèle. Les résultats devraient permettre d’identifier l’évolution spatio-temporelle des ressources en eau sous l’impact du changement climatique, en particulier l’impact de sécheresses répétées ou de redistribution temporelle des précipitations. Le but final est de contribuer à l'élaboration de stratégies adaptatives futures pour l’optimisation de la gestion durable des ressources en eau du bassin rennais.
Document type :
Poster communications
Complete list of metadata

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-03164726
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Wednesday, March 10, 2021 - 10:30:45 AM
Last modification on : Thursday, May 27, 2021 - 1:54:07 PM

Identifiers

  • HAL Id : insu-03164726, version 1

Citation

Ronan Abherve, Benoit Tetu, Christohe Barbot, Clément Roques, Stéphane Louaisil, et al.. Intégration du changement climatique dans la gestion de la ressource en eau : exemple du bassin rennais. Journées Information Eaux 2020, Oct 2020, En ligne, France. 2020. ⟨insu-03164726⟩

Share

Metrics

Record views

25