Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Distribution et origine de la déformation actuelle dans un basin intracontinental : le Delta de l’Okavango (Botswana)

Résumé : Le plateau sud-africain est classiquement considéré un domaine intraplaque stable, le dernier événement orogénique ayant eu lieu à la fin du Paléozoïque. Or il existe de nombreuses évidences d’une déformation interne dont l’origine est débattue, la propagation du rift est-africain vers le sud-ouest est l’une des hypothèses proposées (Pastier et al., 2018). Ces déformations diffuses ont conduit à la formation du graben de l’Okavango, l’un des plus grands écosystèmes endoréiques actuel au monde, contrôlé par un jeu de failles NE-SW. Afin de comprendre sa dynamique actuelle et future, nous avons estimé le champ de déplacement 3D du Delta de l’Okavango à partir de la déformation d’un réseau géodésique relevé par GPS tous les 2 ans et d’une étude structurale. La composante horizontale affiche un mouvement latéral dextre avec un taux élevé inattendu : de 3 à 50 mm/an, croissant vers le NO. Ce résultat est compatible avec les travaux de Pastier et al. (2017) réalisé à partir d’un réseau régional plus large. La composante verticale montre une subsidence de 1 à 28 mm/an, à l’intérieur du Delta et un uplift de 1 à 20 mm/an à l’extérieur. L’analyse du champ de déformation montre une composante rotationnelle dans le Delta avec une faible extension perpendiculaire à la direction moyenne de la structure. Ce champ de déplace- ment correspond à un bassin en décrochement dextre, non pas à un rift comme classiquement admis. Les données géophysiques sont compatibles avec cette interprétation en montrant un très faible amincissement crustal. Les taux de subsidence élevés sont compatibles avec le taux d’accumulation de sédiments allant de 5 à 15 mm/an selon l’âge proposé pour les sédiments plus anciens. Cependant, la différence d’au moins 10 mm/an reste significative. Nous proposons qu’elle soit due à l’effet de charge induite par le stockage en sédiments et en eau dans le Delta et les zones avoisinantes comme montré par les données GRACE (6,7 km3/an depuis 2002, Llovel et al., 2010) et par l’analyse hydrogéologique de Pastier (2018). L’endoréisme du système et son évolution résulte du couplage de deux processus régionaux : la géodynamique (basin décrochant dextre) et l’hydrologie (cycle annuel et stockage en profondeur). Les deux processus produisent une subsidence à deux longueurs d’onde avec un signal périodique (cycle climatique annuel) et une tendance long terme (géodynamique et stockage permanent) qui pourraient expliquer la sismicité diffuse de la région.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-01916419
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Thursday, November 8, 2018 - 2:16:41 PM
Last modification on : Friday, April 5, 2019 - 8:18:06 PM

Identifiers

  • HAL Id : insu-01916419, version 1

Citation

Olivier Dauteuil, Anne-Morwenn Pastier, Mike Murray Hudson, Piotr Wolski, Frédérique Moreau, et al.. Distribution et origine de la déformation actuelle dans un basin intracontinental : le Delta de l’Okavango (Botswana). 26ème Réunion des Sciences de la terre - RST, Oct 2018, Lille, France. pp.590. ⟨insu-01916419⟩

Share

Metrics

Record views

64850