Nouvelles données géologiques et contrôles structuraux des minéralisations à Eléments de Terres Rares du district minier de Gakara, Burundi

Résumé : Le district minier à Eléments de Terres Rares (ETR) de Gakara au Burundi, situé sur l’épaule orientale de la branche ouest du Rift, fait actuellement l’objet d’intenses travaux d’exploration et d’exploitation. De nouveaux affleurements permettent d’en améliorer considérablement la connaissance géologique. Ainsi nous avons pu établir que : i) les gneiss encaissants, d’âge Kibarien (1375 à 985 Ma), ortho- ou paradérivés sont affectés par une déformation ductile correspondant à des couloirs de cisaillement. Certaines zones de déformation sont sub-solidus, diagnostiques d’une mise place syn-tectonique des protolithes granitiques; ii) ces granitoïdes déformés sont probablement issus d’une fusion partielle des métasédiments avoisinants. De larges champs de pegmatites kibariennes, stériles en métaux à Gakara, s’injectent fréquemment dans la foliation des gneiss et sont également affectées par des déformations sub-solidus et à l’état solide (mylonites) ; iii) les veines d’ETR se mettent en place à la faveur de toutes ces d’hétérogénéités mécaniques kibariennes (zone de cisaillement, pegmatites) qui sont " ré-ouvertes ". Les pendages et directions de ces veines sont très variables de l’échelle du district à celle de la mine. Certaines veines sont courbes avec des épaisseurs et pendages variables évoquant des géométries 3D de filons hypo-volcaniques ; iv) les textures des veines d’ETR ne montent pas de cisaillement ductile, mais de la cataclase et de la fracturation hydraulique synchrone de la circulation des fluides minéralisateurs ; d’autres veines massives d’ETR non cataclasés présentent des textures " pegmatitiques ", multidirectionnelles entre quartz et bastnaésite ; v) une déformation postérieure à la minéralisation fragmente ces veines d’ETR, le corps minéralisé correspondant alors à une cataclasite où des fragments de veines d’ETR sont remaniés Ces nouvelles données acquises au cours d’un doctorat en partenariat avec l’industriel minier Rainbow Rare Earths (thèse de Seconde Ntiharirizwa, Université de Rennes 1,) pose les bases d’un modèle métallogénique de plus en plus contraint (e.g. âge de minéralisation à ca. 600 Ma (résumé Ntiharirizwa et al., cette session, inclusions fluides et isotopes stables (résumé de Boulvais et al., cette session))). En particulier, il sera présenté et discuté les hypothèses les plus tenables relatives au modèle structural et hydrodynamique en rapport avec le cadre tectonique panafricain de ce segment de la branche ouest du Rift.
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-01916334
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Thursday, November 8, 2018 - 1:25:49 PM
Last modification on : Friday, May 10, 2019 - 1:54:18 PM

Identifiers

  • HAL Id : insu-01916334, version 1

Collections

Citation

Philippe Boulvais, Yannick Branquet, Cesare Morelli, Gilbert Midende, Seconde Ntiharirizwa. Nouvelles données géologiques et contrôles structuraux des minéralisations à Eléments de Terres Rares du district minier de Gakara, Burundi. 26ème Réunion des Sciences de la terre - RST, Oct 2018, Lille, France. pp.436. ⟨insu-01916334⟩

Share

Metrics

Record views

24