Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Le Système du Rift est-africain: calendrier de la déformation et de la croissance des reliefs – évolution cénozoïque du routage sédimentaire

Résumé : Le Système du Rift est-africain (SREA), long de 4500 km, s’étend de l’Ethiopie au nord à la plaine du Limpopo (Sud-Mozambique) et à Madagascar (rift de l’Alaotra) au sud. La topographie du SREA se décompose en plusieurs longueurs d’onde (1) très grande longueur d’onde (l =x1000km) correspondant aux très grands dômes (Ethiopien, Est-Africain...), (2) moyenne à grande longueur d’onde (l= x10 km to 100 km) correspondant au rift s.s.et (3) moyenne à courte longueur d’onde (l= x10 km to x1 km) correspondant aux épaulements de rift. Nous présentons ici les résultats d’une étude géomorphologique à terre couplée à l’analyse stratigraphique du remplissage des rifts afin de proposer un nouveau scenario de surrection et de croissance des différents reliefs et leurs implications sur l’évolution du drainage des rivières. (1) L’initiation de la surrection des dômes, de l’extension des rifts et de la croissance des épaulements de rift est diachrone, les plus vieux étant les dômes et les plus jeunes les épaulements de rift. (2) La surrection des dômes (éthiopien et est-africain) commence à l’Eocène supérieur, surimposé dans le cas du dôme est-éthiopien sur un plateau résiduel d’âge crétacé supérieur. Cette surrection s’intègre dans une déformation d’échelle africaine d’origine mantellique. La vitesse de surrection est d’abord faible, puis augmente en deux temps, durant la fin du Miocène inférieur et à la base du Miocène supérieur. (3) L’organisation actuelle du rift débute à la fin du Miocène inférieur le long de la branche ouest du REA (rift du Lac Albert) et plus tardivement sur sa branche est (rift centre kenyan). Il se propage ensuite vers le nord sur le dôme éthiopien (rift principal éthiopien – Miocène supérieur) et vers le sud, sur la divergence nord-tanzanienne (Miocène terminal - base Pliocène). (4) La surrection des épaulements de rift du rift centre kenyan se produit durant le Pliocène, soit 10 Ma après le début de l’extension du rift, et celle du rift du Lac Albert (montagnes de la Ruwenzori) aux alentours de 5-3 Ma, soit 15 Ma après le début de l’extension du rift. (5) Le système de routage des sédiments. La Rovuma, la Ruvu et la Tana sont actives depuis la base du Cénozoïque en réponse à un rebond isostatique marqué de la plaine côtière située à l’est de la branche est du REA. Le Miocène marque une augmentation des flux sédimentaires de la Rovuma et de la Ruvu, l’initiation de la Rufiji et l’arrêt de la Tana.
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-01916223
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Thursday, November 8, 2018 - 12:45:50 PM
Last modification on : Friday, April 5, 2019 - 8:18:06 PM

Identifiers

  • HAL Id : insu-01916223, version 1

Collections

Citation

François Guillocheau, Cécile Robin, Brendan Simon. Le Système du Rift est-africain: calendrier de la déformation et de la croissance des reliefs – évolution cénozoïque du routage sédimentaire. 26ème Réunion des Sciences de la terre - RST, Oct 2018, Lille, France. pp.254. ⟨insu-01916223⟩

Share

Metrics

Record views

32