La palynoflore continentale du Crétacé Inférieur du nord de la France: synthèse des connaissances et nouveaux résultats

Résumé : S’appuyant sur les quelques travaux précurseurs publiés par Delcourt et Sprumont, Herngreen, et Koeniguer entre 1959 et 1980, deux campagnes de terrain ont été organisées en mars et juillet 2017 afin d’affiner les connaissances sur la palynoflore des dépôts continentaux du Crétacé Inférieur de l’Avesnois (Nord), du Boulonnais (Pas de Calais) et du Pays de Bray (Oise, Seine-Maritime). 29 échantillons argileux ont été récoltés dans les niveaux néocomiens du Pays de Bray et du Boulonnais, les anciennes carrières de l’Avesnois étant désormais toutes inaccessibles. Des 27 sites et anciennes carrières visitées au Pays de Bray, les échantillons provenant de la sablière de Cuy-Saint-Fiacre (Seine-Maritime) ont livré le contenu palynologique le plus diversifié, 48 espèces ayant pu être identifiées au niveau de la lentille argilo-ligniteuse à la base de la série. L’assemblage est taxonomiquement dominé par des spores de bryophytes, lycophytes et filicophytes fréquemment rencontrées au Crétacé Inférieur, appartenant aux genres Aequitriradites, Coronatispora, Trilobosporites, Ischyosporites, et Concavissimisporites, ainsi que d’autres spores dont la distribution temporelle est plus étendue, telles que Cyathidites australis Couper, Densoisporites microrugulatus Brenner, et Cicatricosisporites spp. Les grains de pollen de gymnospermes sont peu diversifiés mais abondants, en particulier Classopollis torosus (Reissinger) Couper, forme associée aux Cheirolepidiaceae, ainsi que de nombreux grains de pollen disaccates et inaperturés. La présence de Callialasporites dampieri (Balme) Dev, et Taxodiaceaepollenites hiatus (Potonié) Kremp est également notée. Un grain de pollen tricolpé a été rencontré, mais son état de préservation ne permet pas d’être catégorique quant à sa signification au sein de l’assemblage. Deux autres échantillons ont été prélevés dans des lentilles d’argile grise. Ils sont très riches en matière organique amorphe, mais ne contiennent que quelques spores. Les proportions respectives des spores verruquées et cicatricosées au sein de l’assemblage, ainsi que la potentielle présence d’Angiosperme, indiqueraient que l’âge de dépôt, jusqu’alors considéré comme Néocomien, semblerait plus jeune que Berriasien-Valanginien, possiblement Hauterivien. Trois sites ont été échantillonnés au Boulonnais, mais seuls les échantillons prélevés dans une lentille argileuse de l’ancienne carrière de Longueville ont été traités à ce jour. Le contenu palynologique est très similaire à celui de Cuy-Saint-Fiacre, différant cependant par l’augmentation de l’abondance et de la diversité des spores d’Anemiaceae Cicatricosisporites, et par la présence du grain de pollen monoaperturé Clavatipollenites. Ces différences suggèreraient que les sédiments de la carrière de Longueville se sont déposés postérieurement à ceux de Cuy-Saint-Fiacre, possiblement au Barrémien comme suggéré auparavant par Herngreen.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-01741390
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Friday, March 23, 2018 - 9:25:10 AM
Last modification on : Friday, May 10, 2019 - 1:54:16 PM

Identifiers

  • HAL Id : insu-01741390, version 1

Collections

Citation

France Polette, David Batten, Florence Quesnel, Didier Néraudeau. La palynoflore continentale du Crétacé Inférieur du nord de la France: synthèse des connaissances et nouveaux résultats. Congrès de l'Association Paléontologique Française, Mar 2017, Dijon, France. ⟨insu-01741390⟩

Share

Metrics

Record views

101