Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Les bassins sédimentaires permo-triasiques Nord vietnamiens : archives de la collision Indochine-Chine du Sud (orogenèse Indosinienne)

Résumé : se sont accrétés au cours du Mésozoïque. Ainsi, la collision entre les blocs Indochine et Chine du Sud a engendré l’orogénèse Indosinienne. Durant la première moitié du XXè siècle, cet orogène a été défini et documenté à partir d’une discordance, dite Indosinienne, mise en évidence dans le Nord du Vietnam. Les études alors réalisées ont permis d’estimer un âge antérieur au Jurassique inférieur pour cette discordance, qui n’a depuis pas fait l’objet de réévaluation. Outre la discordance Indosinienne, de nombreux débats portent sur l’âge de la collision, la vergence de la subduction océanique qui l’a précédée ou encore l’existence d’un véritable domaine océanique ayant séparé l’Indochine de la Chine du Sud. Les bassins permo-triasiques du Nord du Vietnam (bassins de Sam Nua et de Song Da), situés de part et d’autre de la suture ophiolitique de Song Ma, constituent, via le flux sédimentaire provenant de l’érosion et du volcanisme des zones adjacentes, des archives essentielles pour documenter l’évolution tectonique du couple Indochine-Chine du Sud. A partir de données sédimentologiques, géochronologiques (datation U-Pb sur zircons) et biostratigraphiques (foraminifères), nous proposons une réévaluation du cadre stratigraphique du Nord du Vietnam. Ces données nous permettent d’envisager un âge postérieur au Trias moyen pour la discordance Indosinienne. A l’aide de données géochimiques et de l’analyse du remplissage sédimentaire et volcanique des bassins, il est possible de documenter un volcanisme d’arc, actif au Trias inférieur. La position de cet arc par rapport aux limites des blocs Indochine et Chine du Sud, marquée par la suture ophiolitique de Song Ma, implique (i) une zone de subduction qui plongeait vers le Sud (coordonnées actuelles), sous le bloc Indochine, en marge (ii) d’un véritable domaine océanique, et non pas d’une croûte continentale amincie, séparant les deux blocs jusqu’au Trias moyen. Nos interprétations, issues de l’analyse des bassins sédimentaires permo-triasiques du Nord Vietnam, permettent également de reconstituer l’évolution de l’orogénèse Indosinienne. Celle-ci fait suite à la subduction de la croûte océanique rattachée à une plaque Chine du Sud sous une plaque Indochine au Trias inférieur (et probablement au moins depuis le Permien inférieur). A partir de la fin du Trias moyen, les blocs Indochine et Chine du Sud entrent en collision et forment l’orogène Indosinienne.
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-01388676
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Thursday, October 27, 2016 - 1:45:52 PM
Last modification on : Saturday, October 3, 2020 - 3:12:46 AM

Identifiers

  • HAL Id : insu-01388676, version 1

Citation

Camille Rossignol, Sylvie Bourquin, Erwan Hallot, Marc Poujol, Marie-Pierre Dabard, et al.. Les bassins sédimentaires permo-triasiques Nord vietnamiens : archives de la collision Indochine-Chine du Sud (orogenèse Indosinienne). 25 ème Réunion des sciences de la Terre (RST 2016), Société Géologique de France, Oct 2016, Caen, France. pp.280. ⟨insu-01388676⟩

Share

Metrics

Record views

364