Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Le système sédimentaire Zambèze, enregistrement des mouvements verticaux de la marge mozambicaine du Crétacé à l’Actuel

Résumé : La marge Mozambicaine située dans le canal du Mozambique est une marge oblique à transformante abritant un gigantesque système turbidique (1800 km – 400 km) (Droz et Mougenot.,1987) associé à un bassin versant actuel de 1.4*106 km2 (Walford et al.,2005), mais dont l’extension et la drainance ont varié suite à différentes captures (Thomas et Shaw.,1988). L’objectif de cette étude s’inscrit dans une démarche ” source to sink ”, et consiste à établir un modèle d’évolution de la marge Mozambicaine depuis le Crétacé inférieur. L’utilisation d’un jeu de données combinant sismique réflexion acquise au cours du projet PAMELA Passive Margin Exploration LAboratories, et des données de puits pétroliers (TOTAL) et scientifiques (DSDP 248 et 250) nous a permis de 1) réaliser un nouveau modèle d’âge haute résolution couplant une étude des cycles orbitaux d’excentricité (Laskar et al., 2011) et une étude biostratigraphique (nanofossiles et foraminifères planctoniques), 2) cartographier les dépôts sédimentaires caractéristiques des grandes phases de croissance du système Zambèze, 3) distinguer les grandes périodes d’apports et d’exports sédimentaires, 4) identifier les déformations grandes longueurs d’ondes enregistrées par le système sédimentaire Zambèze. Plusieurs résultats seront exposés :  Un nouveau modèle d’âge de la marge depuis la base Crétacé jusqu’à l’actuel.  La mise en évidence de courants profonds depuis le Crétacé supérieur indiqués par la présence de dépôts contouritiques subdivisant le bassin du Mozambique durant une partie du Tertiaire.  L’enregistrement sédimentaire des déformations grandes longueurs d’ondes (dôme kenyan, plateau Sud-africain...) traduits par l’augmentation des apports sédimentaires et la réorganisation des systèmes de drainage.  La variation des exports sédimentaires, avec des sédiments crétacés-oligocènes localisés en amont du système et des sédiments miocènes à pliocènes atteignant la fin possible des lobes turbiditiques. Cette étude pour le moment axée sur les données de sismique réflexion et de forage sera ensuite à mettre en relation avec une étude géomorphologique à terre. Cette thèse est cofinancée par TOTAL et Ifremer dans le cadre du projet scientifique PAMELA (Passive Margin Exploration Laboratories). L. Droz, D. Mougenot, AAPG Bull. 71 (1987), 1355–1365. D.S.G. Thomas, P.A. Shaw, J. Afr. Earth Sci. 7 (1988) 611 – 618. Laskar, J., Fienga, A., Gastineau, M., Manche, H., Astron. Astrophys. 89 (2011), 1–15. doi:10.1051/0004-6361/201116836 Walford, H.L., White, N.J., Sydow, J.C,. Earth and Planetary Science Letters (2005), 238(1-2): 49-63.
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-01388590
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Thursday, October 27, 2016 - 11:44:34 AM
Last modification on : Thursday, October 24, 2019 - 1:16:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : insu-01388590, version 1

Collections

Citation

Jean-Pierre Ponte, Cécile Robin, François Guillocheau, Massimo Dall’asta, Laurence Droz, et al.. Le système sédimentaire Zambèze, enregistrement des mouvements verticaux de la marge mozambicaine du Crétacé à l’Actuel. 25 ème Réunion des sciences de la Terre (RST 2016), Société Géologique de France, Oct 2016, Caen, France. pp.262. ⟨insu-01388590⟩

Share

Metrics

Record views

242