Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Analyse sismo-stratigraphique des séries pléistocènes de la plate-forme du Mozambique

Résumé : La marge mozambicaine, située dans le canal du Mozambique est connue comme étant à l’origine de l’un des plus grands systèmes turbiditique au monde (Droz et Mougenot, 1987). Elle présente dans sa partie terrestre le plus grand fleuve du Sud de l’Afrique, le Zambèze(> 2500 Km de long). L’utilisation de données de sismique réflexion de basse résolution (TOTAL) et de plus haute résolution (campagne PAMELA MOZ-04, TOTAL et IFREMER) a permis de préciser les facteurs de contrôle du remplissage sédimentaire de la marge mozambicaine à différentes échelles temporelles durant le Pléistocène. - Le taux de sédimentation augmente significativement entre le Pliocène (100 m/Ma) et le Gélasien (230 m/Ma), ceci est corrélable avec un doublement de l’aire de drainage du Zambèze dû à la capture de la partie amont du fleuve Zambèze (Walford et al., 2005 ; Nugent, 1990). - La position relative du dépôt-centre varie au cours du Pléistocène. Elle peut être corrélée avec l’augmentation de l’amplitude des cycles climatiques au cours du Pléistocène. Ainsi l’augmentation de l’amplitude des chutes/remontées du niveau marin entraîne une absence de connexion sédimentaire entre le fleuve Zambèze et la partie plateau/pente continentale entre les bas niveaux marins et les hauts niveaux marins. - La Mid Pleistocene Transition (changement de dominance des cyclicités climatiques) apparaît comme n’étant pas une transition abrupte, mais comme une augmentation progressive des instabilités gravitaires pendant le Calabrien (vers 1 Ma). - L’observation, grâce aux données de sismique de haute résolution, ainsi que les datations relatives des séquences de 5ème ordre, grâce au rapport préliminaire de la campagne IODP 361, ont permis de mettre en évidence la présence de cyclicité de 100 ka mais aussi des cyclicités de 41 ka dans l’enregistrement sédimentaire des 200 derniers milliers d’années, malgré la dominance des cycles à 100 ka. - Durant cette période de temps, de larges Mass Transport Deposits se déclenchent en contexte de régression marine. Ils sont liés à l’augmentation de la charge sédimentaire et aux grandes chutes du niveau marin. - Un MTD de classe mondiale (3000 km3, 20000 km2) est à l’origine du comblement et du changement de morphologie du chenal du Zambèze entre 780 ka et 440 ka. Cet évènement induit une absence de fonctionnement du chenal du Zambèze pendant cette période.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-01388541
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Thursday, October 27, 2016 - 11:03:42 AM
Last modification on : Friday, April 5, 2019 - 8:17:50 PM

Identifiers

  • HAL Id : insu-01388541, version 1

Collections

Citation

Alexandre Ortiz, Marina Rabineau, Cécile Robin, Gwenael Jouet, Massimo Dall’asta. Analyse sismo-stratigraphique des séries pléistocènes de la plate-forme du Mozambique. 25 ème Réunion des sciences de la Terre (RST 2016), Société Géologique de France, Oct 2016, Caen, France. pp.248. ⟨insu-01388541⟩

Share

Metrics

Record views

237