Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Analyse spatiale statistique appliquée aux champs de pegmatites minéralisées

Résumé : Les pegmatites sont des objets crustaux d’origine magmatique aux caractéristiques exceptionnelles : il s’agit toujours d’amas d’injections de très petits volumes enrichis à extrêmement enrichis en fluides et éléments incompatibles par rapport aux granites crustaux. Leur variabilité géochimique et les différents contextes dans lesquels on peut les observer font des pegmatites des objets d’intérêt tout particulier du point de vue du traçage de l’histoire des circulations magmatiques et des fluides au travers de la croûte. Cependant, les processus de genèse, migration et mise en place des champs de pegmatites restent mal connus, ceci étant illustré par deux modèles diamétralement opposés : (i) les pegmatites dérivant d’un processus de fractionnement long à partir d’une chambre magmatique moins fractionnée et considérée être la source de ces liquides granitiques, (ii) les magmas formant les pegmatites directement extraits de sources de fusion partielle de bas taux dans la croûte continentale ; les mécanismes d’extraction, de remontée et de mise en place des pegmatites devant alors fortement être contrôlés par la localisation de la déformation dans la croûte continentale. Nous développons ici une approche d’analyse spatiale statistique sur la répartition de pegmatites dans plusieurs champs de la Chaîne Varisque. En effet, alors que l’analyse des distributions spatiales d’objets en carte est souvent restreinte à une analyse purement visuelle, des outils et méthodes de cartographie numérique permettent de quantifier les tendances de répartition ou d’association spatiale entre objets. Dans le détail, les objets cartographiques d’intérêt sont considérés comme jeu de données d’apprentissage. Différents calculs de paramètres sont alors possibles pour quantifier leur répartition cartographique et en particulier leur degré de regroupement/dispersion sur une gamme d’échelles continue. Un second objectif consiste à quantifier le degré de recouvrement ou de proximité des pegmatites avec les granites et/ou les structures. Même si ces relations spatiales peuvent parfois paraître évidentes à la simple lecture d’une carte, les configurations cartographiques ne permettent pas toujours de bien appréhender les associations spatiales. Différents outils d’analyse spatiale peuvent être appliqués afin de pouvoir formaliser la quantification du degré d’association entre les objets cartographiques. Les résultats montrent une caractéristique des pegmatites enrichies en Li à former des regroupements à plusieurs échelles comme dans le champ de Barroso-Alvão (Portugal). En outre, la dispersion cartographique et l’alignement des corps pegmatitiques minéralisés des Monts d’Ambazac (France) montrent un contrôle clair de structures régionales.
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-01388160
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Wednesday, October 26, 2016 - 3:40:18 PM
Last modification on : Wednesday, September 23, 2020 - 4:36:39 AM

Identifiers

  • HAL Id : insu-01388160, version 1

Collections

Citation

Charles Gumiaux, Eric Gloaguen, Sarah Deveaud, David Silva, Julie Michaud, et al.. Analyse spatiale statistique appliquée aux champs de pegmatites minéralisées. 25 ème Réunion des sciences de la Terre (RST 2016), Société Géologique de France, Oct 2016, Caen, France. pp.153. ⟨insu-01388160⟩

Share