Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Impact de la subduction de monts sous-marins sur l’érosion tectonique et la sédimentation des marges actives. Exemple de la marge en subduction d’Equateur

Résumé : La subduction de monts sous-marins est connue pour affecter significativement les marges actives, en augmentant l’érosion tectonique. Par ailleurs, la participation des monts sous-marins à la nucléation/couplage au niveau des grands séismes de subduction est en plein débat. Des modèles analogiques ont montré les principales caractéristiques de ces phénomènes, mais peu d’études considèrent les chantiers naturels. Or, à l’aplomb des marges actives en érosion, les phénomènes d’érosion frontale sont enregistrés à différentes échelles dans les séries sédimentaires, notamment par une large gamme de dépôts gravitaires. La marge active d’Equateur, marquée par la subduction de la ride de Carnegie, un plateau volcanique de 280 km de largeur et surplombant de 2 km les plaines abyssales, est caractérisée par la subduction de nombreux monts sous-marins. La zone d’étude s’étend sur une centaine de km2 dans le segment central de la marge. Ce segment est caractérisée par de faibles dépôts sédimentaires sur la plateforme et par la subduction de plusieurs monts sous-marins depuis environ 2 Ma. Des données de bathymétrie, de carottage et de sismique haute à très haute résolution récoltés lors de la campagne ATACAMES (2012) ont permis d’étudier la formation, l’évolution et le remplissage du bassin d’Ayampe situé sur le milieu de la pente continentale. Ce bassin correspond à un profond réentrant bathymétrique de forme circulaire probablement initié par la subduction d’un premier mont sous-marin vers 1.45 Ma. Ce bassin est caractérisé par une flexuration de la pente continentale accompagnée de failles normales et d’une tectonique gravitaire initiée par des niveaux de décollement. Le remplissage sédimentaire révèle une séquence d’évènements gravitaires qui est constituée de dépôts en masse, de débris flow, de mégaturbidites et de turbidites. L’évolution de la géométrie, de la distribution et du volume relatif des dépôts gravitaires permet de reconstituer l’évolution de leur provenance et de montrer une stabilisation de la pente continentale au cours du Pléistocène. Nous corrélons cette évolution avec la subduction successive de plusieurs reliefs sous-marins. En dehors de cette zone, le long de la marge, la sédimentation est essentiellement turbiditiques et hémipélagique. Cette étude permet de mieux comprendre la dynamique de l’érosion frontale lors de la subduction de monts sous-marins et de discuter les relations entre les mécanismes de déformation et de sédimentation le long des marges actives en subduction.
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-01388065
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Wednesday, October 26, 2016 - 2:20:50 PM
Last modification on : Wednesday, October 14, 2020 - 4:23:17 AM

Identifiers

  • HAL Id : insu-01388065, version 1

Citation

Camille Dufeu, Jean-Noël Proust, Miguel Gonzales, Hugo Pouderoux, François Michaud. Impact de la subduction de monts sous-marins sur l’érosion tectonique et la sédimentation des marges actives. Exemple de la marge en subduction d’Equateur. 25 ème Réunion des sciences de la Terre (RST 2016), Société Géologique de France, Oct 2016, Caen, France. pp.106. ⟨insu-01388065⟩

Share

Metrics

Record views

243