Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Le métamorphisme barrovien dans les Pyrénées hercyniennes (exemple du Canigou)

Résumé : Dans les Pyrénées, le métamorphisme hercynien dominant est de type haute température (HT) et basse pression (BP). Ce type de métamorphisme est présent partout dans le reste de la chaîne hercynienne, mais il est généralement tardif et précédé par un métamorphisme de plus haute pression, typiquement barrovien. Dans les Pyrénées, les évidences d’un métamorphisme barrovien sont rares. Du disthène a été décrit et interprété comme le résultat d’un métamorphisme de moyenne pression antérieur au métamorphisme régional HT-BP, p.ex. dans le Canigou. Néanmoins, le disthène a également été interprété comme un minéral tardif, postérieur au métamorphisme HT-BP (p.ex. Cap de Creus, Albères). Le massif du Canigou est dominé par un orthogneiss ordovicien formant un dôme. Des micaschistes situés au coeur du massif, sous l’orthogneiss, enregistrent deux évènements métamorphiques associés au développement de deux schistosités (S1 et S2). Le premier évènement est caractérisé par le développement syn-S1 de porphyroblastes de staurotide et de grenat avec des traces d’inclusion sigmoidales. Ces porphyroblastes sont partiellement résorbés et entourés d’andalousite dont les caractéristiques texturales témoignent d’une cristallisation syn-S2. Des pseudosections (calculées avec THERMOCALC et Theriak/Domino) permettent de montrer que le premier évènement, prograde, est associé à un pic de pression, enregistré par la zonation du grenat, de l’ordre de 7 kbar à 550C. La paragenèse à staurotide + grenat indique un pic de température autour de 600C pour 6,5 kbar, dans le domaine de stabilité du disthène. Cela correspond à un gradient thermique d’environ 30C/km, typique du métamorphisme barrovien. Le second évènement métamorphique est défini par la stabilité de l’andalousite et localement une seconde phase de cristallisation du grenat. Il est contemporain du développement de la schistosité régionale S2 et témoigne d’une décompression, entre 3 et 5 kbar à environ 550C. Le gradient thermique, lors de ce second évènement métamorphique, est de l’ordre de 60C/km. Cette séquence d’évènements métamorphiques implique au premier ordre l’existence d’un épisode d’épaississement qui a précédé une phase d’exhumation d’origine tectonique dans les Pyrénées. Néanmoins, la seconde phase de croissance du grenat témoigne d’une évolution plus complexe avec une décompression et un refroidissement suivant le premier pic de température et précédant le métamorphisme dominant syn-S2 de HT-BP. Ce travail a été réalisé dans le cadre du chantier Pyrénées du programme RGF.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-01388048
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Wednesday, October 26, 2016 - 1:57:23 PM
Last modification on : Tuesday, December 3, 2019 - 1:54:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : insu-01388048, version 1

Collections

Citation

Luc de Hoÿm de Marien, Benjamin Le Bayon, Pavel Pitra, Jean van den Driessche, Florence Cagnard. Le métamorphisme barrovien dans les Pyrénées hercyniennes (exemple du Canigou). 25 ème Réunion des sciences de la Terre (RST 2016), Société Géologique de France, Oct 2016, Caen, France. pp.95. ⟨insu-01388048⟩

Share

Metrics

Record views

767