Exhumation des migmatites et infiltration d’eaux météoriques : le domaine hercynien sud-armoricain

Résumé : Le domaine sud-armoricain est constitué d’un ensemble de roches typiques de la croûte inférieure, dont des migmatites, exhumées au Carbonifère supérieur sous l’action conjointe du Cisaillement Sud Armoricain et des zones de détachements majeures (e.g. Quiberon, Guérande). Des granites syn-tectoniques se mettent en place dans ce contexte. Régionalement, les granites syntectoniques et plus généralement les roches déformées ductilement portent la trace d’altérations hydrothermales, datées par des perturbations des systèmes géochronologiques K-Ar sur muscovite et U-Th-Pb sur monazite entre 320 et 300 Ma. La caractérisation des fluides impliqués (isotopes stables de l’oxygène, inclusions fluides sur veines de quartz géantes associées aux structures régionales) indique une contribution significative de fluides d’origine météorique, spécifiquement dans la région où les roches de la croûte inférieure ont été exhumées. Circulation de fluides, déformation régionale, exhumation des roches de la croûte inférieure et magmatisme granitique sont donc synchrones. La pénétration des fluides météoriques jusqu’à la transition fragile-ductile ainsi que le maintien de l’activité hydrothermale en profondeur sont entretenues par l’effet synchrone de l’advection de chaleur dans la croûte moyenne (mise en place des granites et exhumation des migmatites) et du fonctionnement de failles en extension dans la croûte supérieure qui augmentent la perméabilité et canalisent les fluides de la surface vers les zones profondes. L’interaction entre ces fluides et les granites syn-tectoniques s’est traduite par une altération de ces derniers, avec en particulier, pour les faciès pétrologiques les plus différenciés, la dissolution d’uraninite magmatique. L’uranium ainsi mobilisé s’est localement reconcentré, formant des minéralisations, comme par exemple dans la région de Piriac-sur-mer. Le domaine sud-armoricain permet ainsi de reconstituer un paysage métallogénique tardi-hercynien dont l’évolution des zones profondes (exhumation des migmatites, déformation, magmatisme) et l’infiltration d’eaux météoriques constituent les conditions aux limites. La pénétration des fluides de surface en profondeur reste à mieux comprendre. Des données à venir sur la topographie de la Chaine Varisque (via la composition isotopique en hydrogène des minéraux des zones de déformation ; thèse Camille Dusséaux, Plymouth University) apporteront des informations précieuses sur l’impact de la tête hydraulique dans les circulations de fluides en profondeur.
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-01387810
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Wednesday, October 26, 2016 - 10:46:29 AM
Last modification on : Wednesday, May 15, 2019 - 3:57:42 AM

Identifiers

  • HAL Id : insu-01387810, version 1

Citation

Philippe Boulvais, Romain Tartese, Marc Poujol, Marie-Christine Boiron, Gilles Ruffet, et al.. Exhumation des migmatites et infiltration d’eaux météoriques : le domaine hercynien sud-armoricain. 25 ème Réunion des sciences de la Terre (RST 2016), Société Géologique de France, Oct 2016, Caen, France. pp.59. ⟨insu-01387810⟩

Share

Metrics

Record views

296