Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Géochronologie détritique des métasédiments carbonifères des Alpes : de la paléogéographie durant leur dépôt à l’architecture actuelle de la chaîne alpine

Résumé : Dans les Alpes occidentales, des sédiments carbonifères (ou des métasédiments présumés tels en raison de leurs caractères lithologiques) sont observés depuis zones les plus externes et faiblement métamorphiques (par ex. le bassin de la Mure, où l’exploitation du charbon cessa en 1997) jusque dans les zones les plus internes et fortement métamorphiques (par ex. Pinerolo, où les mines de graphite fermèrent dans les années 1950), en passant par la ” Zone Houillère ”, partie frontale du Briançonnais. Même dans les zones les plus déformées, les structures sédimentaires (stratonomie, litages, granoclassments...) indiquent un milieu de dépôt le plus souvent fluviatile. En outre, le caractère polygénique des faciès conglomératiques (dominance du quartz, mais abondance des granitoïdes et gneiss parmi les galets ; abondance des paillettes de muscovite et du zircon parmi les minéraux détritiques) suggère des sources où dominent les roches ignées et métamorphiques. L’analyse de ces roches par le biais de la géochronologie détritique réserve cependant des surprises. Trois exemples seront détaillés, à savoir (i) la Zone Houillère non ou faiblement métamorphique à proximité immédiate de Briançon, (ii) l’unité du Money en fenêtre sous les unités éclogitiques du Grand Paradis et (iii) l’unité de Pinerolo en fenêtre sous les unités éclogitiques de Dora-Maira. Avec ces trois exemples, l’analyse des zircons détritiques met en évidence : - les similitudes (Zone Houillère – Pinerolo) ou différences (Money vs Zone Houillère et Pinerolo) entre les sources du matériel détritique ; - la localisation potentielle de ces sources au Carbonifère, dans un schéma paléogéographique élargi (jusque et y inclus Sardaigne et Corse) tenant compte des potentielles portions de croûte subductées non observées à l’affleurement de nos jours. En outre, la localisation passée et présente de ces sédiments carbonifères permet un éclairage inédit sur l’architecture actuelle de la chaîne et l’héritage structural dans cette chaîne, ainsi que sur les liens présumés entre les parties les plus frontales (Zone Houillère) et les plus distales du domaine briançonnais, c’est-à-dire sur la cinématique de la subduction et de la collision. Manzotti et al. (2015) International Journal of Earth Sciences, 104, 703-731. Manzotti et al. (2016) Terra Nova, 28, in press.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-01387777
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Wednesday, October 26, 2016 - 10:14:32 AM
Last modification on : Tuesday, December 3, 2019 - 1:32:19 PM

Identifiers

  • HAL Id : insu-01387777, version 1

Collections

Citation

Michel Ballevre, Paola Manzotti, Marc Poujol. Géochronologie détritique des métasédiments carbonifères des Alpes : de la paléogéographie durant leur dépôt à l’architecture actuelle de la chaîne alpine. 25 ème Réunion des sciences de la Terre (RST 2016), Société Géologique de France, Oct 2016, Caen, France. pp.25. ⟨insu-01387777⟩

Share

Metrics

Record views

241