Skip to Main content Skip to Navigation
Books

Application de l'électrophorèse capillaire au dosage des anions et des cations majeurs en solution dans les eaux douces naturelles

Résumé : Le laboratoire de Géochimie de l'UMR Géosciences Rennes est équipée d'une électrophorèse capillaire, appareil utilisé classiquement pour la séparation, l'identification et le dosage des molécules organiques. Nous souhaitons élargir cette méthode analytique à la séparation et au dosage des anions et des cations majeurs en solution dans les eaux douces naturelles. Les anions et les cations testés sont Cl-, SO4 2-, NO3 -, K+, Na+, Ca2+, Mg2+, NH4 +. L'ensemble des tests et résultats présentés dans ce mémoire démontre que les électrophorèses capillaires sont des instruments adaptés à ce type de dosage, pour peu que les espèces visées soient présentes à des niveaux de concentrations suffisamment élevées dans les échantillons analysés. Analyse des anions minéraux. Pour des concentrations que l’on trouve habituellement dans les eaux douces naturelles, la répétabilité obtenue est inférieure à 5%. A titre de comparaison, les résultats publiés dans la littérature pour la technique par éléctrophorèse capillaire font état de répétabilités comprises entre 3 et 3.5 %. Les limites de détection et de quantification que nous calculons sont identiques voire inférieures à celles rapportées dans la littérature pour les électrophorèses capillaires. Elles sont du même ordre de grandeur que celles obtenues pour les chromatographies ioniques. Cependant, on doit noter que l’erreur sur la mesure augmente considérablement lorsque la quantité à doser s’approche de la limite de quantification, faisant des électrophorèses capillaires des instruments peu adaptées à la mesure des basses concentrations (<5 ppm). Concernant la justesse, les tests effectués sur le standard CRM 617 ont donné des résultats satisfaisants, les concentrations mesurées étant identiques, aux erreurs analytiques près, à celles données par le constructeur. Analyse des cations minéraux. Il est classiquement reconnu que l’analyse des cations minéraux par éléctrophorèse capillaire est plus délicate que celles des anions. Les tests de répétabilité présentés dans ce travail confirme ce fait, les écarts types calculés sur les moyennes des répétitions effectuées étant plus élevés pour les cations (3 à 6%) que pour les anions (1 à 2%). En outre, les tests de justesse effectués sur le standard standard CRM 617 sont moins bons que pour les anions. Seuls le calcium et le magnésium ont livré des concentrations mesurées identiques, aux erreurs près, aux valeurs certifiées du standard. Pour le potassium et le sodium, les concentrations mesurées se sont avérées être plus faibles que les valeurs données par le constructeur - de 10 et 5.8%, respectivement – sans qu'il soit possible d'expliquer la raison de ces écarts. Deux cations (magnésium et potassium) ont livré des limites de quantification particulièrement basses: <0.5 mg.L-1.
Document type :
Books
Complete list of metadatas

Cited literature [5 references]  Display  Hide  Download

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-01193110
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Wednesday, September 16, 2015 - 8:35:17 AM
Last modification on : Friday, April 5, 2019 - 8:03:28 PM
Long-term archiving on: : Monday, December 28, 2015 - 10:44:36 PM

File

PL00431.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : insu-01193110, version 1

Collections

Citation

Patrice Petitjean, Odile Hénin, Stéphane Ellias, Gérard Gruau. Application de l'électrophorèse capillaire au dosage des anions et des cations majeurs en solution dans les eaux douces naturelles. 49 p., 2001, Cahiers Techniques de Géosciences-Rennes, 2-914375-02-6. ⟨insu-01193110⟩

Share

Metrics

Record views

388

Files downloads

3979