Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Evolution des environnements de dépôts dans le bassin du Tarim (Chine) au cours du retrait Paléogène de la Proto- Paratethys

Abstract : Du Crétacé supérieur à la fin de l’Éocène, la Proto-Paratethys, vaste mer épicontinentale, s’étendait à travers l’Europe et l’Asie Centrale. Au nord-ouest de la Chine, entre le plateau tibétain au sud et le Tian Shan au Nord, les sédiments du bassin du Tarim ont enregistré le retrait progressif de cette mer vers l’ouest suite à une succession de cinq grands épisodes de transgression-régression. Dans un contexte géodynamique et climatique particulier, lié à la collision entre l’Inde et l’Asie d’une part, et au passage d’un mode greenhouse à icehouse d’autre part, les causes, l’âge et les conséquences de ce retrait marin sont encore mal contraints. Si la datation des incursions marines paléogènes en Asie Centrale a suscité de nombreux intérêts, aucune analyse sédimentologique formelle et suffisamment détaillée n’a pour l’instant été réalisée pour contraindre les environnements de dépôts pendant le retrait marin. Ici, sédimentologie de faciès ainsi que stratigraphie séquentielle nous permettent de caractériser l’évolution des environnements de dépôt dans ce bassin au cours des trois incursions marines paléogènes. Nous avons ciblé notre étude sur trois coupes dans le Tarim ayant enregistré les incursions de la Proto-Paratethys : les sections de la Mine et Kansu à l’extrême ouest du bassin et la section d’Aertashi au sud-ouest. Bien que distants de plusieurs centaines de kilomètres, les incursions marines ont eu lieu de manière synchrone dans les différents sites, attestant qu’ils étaient ainsi connectés et ont subi une histoire commune. Cependant, des variations latérales entre milieux marins restreints et peu profonds au sud (Aertashi) et milieux marins ouverts et plus profonds au nord (Mine) sont observées dès le Paléocène, avant la collision Inde-Asie, jusqu’à l’Éocène supérieur. Cette dissymétrie au sein du bassin est probablement le témoin d’une topographie héritée des orogenèses précédentes (Plateau du Tibet au Sud, Tian Shan au Nord). Le retrait successif jusqu’à l’Eocène est interprété comme résultant de la combinaison d’une réactivation distal des reliefs au sud associée à la collision Inde-Asie et des fluctuation du niveau marin global pendant la transition greenhouse à icehouse.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-01080479
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Wednesday, November 5, 2014 - 1:53:17 PM
Last modification on : Thursday, March 5, 2020 - 7:03:18 PM

Identifiers

  • HAL Id : insu-01080479, version 1

Collections

Citation

Charlène Manceau, Laurie Bougeois, Jean-Noël Proust, Guillaume Dupont-Nivet. Evolution des environnements de dépôts dans le bassin du Tarim (Chine) au cours du retrait Paléogène de la Proto- Paratethys . 24 ème Réunion des sciences de la Terre 2014, Oct 2014, Pau, France. pp.67-68. ⟨insu-01080479⟩

Share

Metrics

Record views

219