Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Le Massif du Hoggar (Sahara, Algérie) : un domaine en surrection depuis 40 Ma - conséquences sur la dynamique du manteau

Abstract : Le Hoggar est un massif montagneux d’une altitude moyenne supérieure à 900 m qui atteint 2900 m (Mont Tahat). Il est situé au milieu du Sahara grande étendue plate, d’altitude moyenne comprise entre 200 et 300 m. L’âge de ce relief et les mécanismes contrôlant sa surrection sont discutés, entre deux scénarios extrêmes : des reliefs pérennes depuis la fin du Paléozoïque ou des reliefs « récents » néogènes. Pour résoudre cette question, nous avons réalisé une étude géomorphologique focalisée sur les différentes générations de surfaces d’aplanissements et plus particulièrement l’association pédiplaines - pédiments. Ces différentes surfaces d’aplanissements étagées ont pu être datées selon leurs relations géométriques avec le volcanisme et les sédiments. Trois grands groupes de surfaces ont été cartographiés : - les surfaces sommitales de l’Atakor et du Tefedest, dégradation en deux temps d’une importante surface latéritique, - les surfaces associées à la pédiplaine fossile de l’Amadror, délimitées en amont par un important escarpement, - les surfaces basses connectées aux niveaux de base relatifs de la plaine de l’Amguid (Méditerannée) et de plaine de Tin Tarabine (Niger - Océan Atlantique). La surface latéritique de l’Atakor et du Tefedest correspond vraisemblablement à la surface bauxitique d’Afrique de l’Ouest (Beauvais et Chardon, 2013) d’âge Paléocène terminal - Eocène moyen. Sa première dégradation intervient aux alentours de la limite Eocène-Oligocène. La surface de l’Amadror est polygénique avec un premier façonnement dès la limite Eocène Oligocène se poursuivant jusqu’au Miocène moyen. Les surfaces basses sont récentes, plus jeunes que 3 Ma. La surrection du Hoggar actuel s’initie donc dès l’Eocène supérieur et le processus est toujours actif. C’est un bombement d’au moins 1000 km de longueur d’onde que seul un mécanisme mantellique peut expliquer.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-01080357
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Wednesday, November 5, 2014 - 9:55:15 AM
Last modification on : Friday, April 5, 2019 - 8:17:35 PM

Identifiers

  • HAL Id : insu-01080357, version 1

Collections

Citation

François Guillocheau. Le Massif du Hoggar (Sahara, Algérie) : un domaine en surrection depuis 40 Ma - conséquences sur la dynamique du manteau. 24 ème Réunion des sciences de la Terre 2014, Nov 2014, Pau, France. pp.26. ⟨insu-01080357⟩

Share

Metrics

Record views

173