Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Rôle des forçages climatiques et anthropiques sur l'évolution des écosystèmes tropicaux de mangrove : exemple de la Somone (Sénégal).

Résumé : L'écosystème laguno-estuarien de la Somone se situe au Sénégal sur le secteur de la Petite côte (70 km au Sud de Dakar). La Somone est un petit fleuve à écoulement temporaire qui se jette dans l'océan atlantique. Ce géosystème côtier, soumis à un climat tropical sec, est un milieu à forte valeur écologique et socioéconomique. Il connaît depuis les années 60 des modifications importantes qui peuvent être imputées à des évolutions naturelles et à une forte pression anthropique. L'étude diachronique par SIG des produits cartographiques permet de mettre en évidence l'évolution spatio-temporelle de toutes les unités géomorphologiques de l'écosystème laguno-estuarien de la Somone entre 1946 et 2006. L'unité " mangrove " a connu la plus nette évolution. Deux périodes apparaissent sur ces 60 années : (i) de 1970 à 1979, marquée par une réduction considérable des surfaces de mangrove au profit des vasières nues et des tannes, (ii) de 1992 à 2006, caractérisée au contraire par une évolution croissante des surfaces de mangrove. L'évolution climatique depuis 1970 est marquée par une réduction importante des précipitations au Sahel. Ainsi, la sécheresse, la fermeture de l'embouchure ainsi que la pression anthropique (prélèvement important du bois de palétuvier) seraient les facteurs de dégradation de la mangrove de la Somone. Les politiques de reboisement expliqueraient principalement le retour de la mangrove, même si la régénération naturelle semble être importante.

The lagoonal-estuarine ecosystem of Somone is located on the small coast about 70 km south of Dakar. Somone is a small coastal temporary river that flows into the Atlantic Ocean through a small mouth (20m wide). Submitted to a dry tropical climate, this coastal ecosystem has an high ecological and socio-economic value. Since the 60's, significant changes are observed that can be attributed to climatic changes but also to a strong anthropogenic pressure. The diachronic study of GIS map products highlights the spatiotemporal evolution of all the geomorphic units of the ecosystem between 1946 and 2006. The surfaces of the "mangrove" unit were submitted to significant changes during the studied period. The 1970-1990 period was marked by a considerable reduction of mangrove areas for the benefit of mudflats and barren area. The 1992 to 2006 period indicates rather a growing trend of mangrove areas. The changing climate in the 1970s was marked by a significant reduction in rainfall in the Sahel. The drought, the closure of the mouth and the anthropic pressure are the main factors of Somone mangrove degradation. The reforestation policies largely explain the return of the mangrove although natural regeneration appears to be important.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [23 references]  Display  Hide  Download

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-00957430
Contributor : Nathalie Pothier <>
Submitted on : Monday, March 10, 2014 - 2:02:25 PM
Last modification on : Wednesday, June 3, 2020 - 12:16:07 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, June 10, 2014 - 12:05:53 PM

File

Sakho.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : insu-00957430, version 1

Citation

I. Sakho, V. Mesnage, Julien Deloffre, R. Lafite, I. Niang, et al.. Rôle des forçages climatiques et anthropiques sur l'évolution des écosystèmes tropicaux de mangrove : exemple de la Somone (Sénégal).. Pangea infos, Société Géologique de France, 2010, Volume spécial : Géosciences & Développement - Impacts de l'Homme et du climat sur les milieux sahaliens, 47/48, pp.69-75. ⟨insu-00957430⟩

Share

Metrics

Record views

663

Files downloads

850