L'arc magnétique ibéro-armoricain est-il la trace d'un rift avorté d'âge cambro-ordovicien? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Trabajos de Geologia Year : 2012

L'arc magnétique ibéro-armoricain est-il la trace d'un rift avorté d'âge cambro-ordovicien?

(1)
1

Abstract

La synthèse des différentes modélisations magnétiques réalisées de part et d'autre du Golfe de Gascogne à partir des données aéromagnétiques conforte l'hypothèse d'un modèle comparable de source magnétique de type plaque mince caractérisée par une grande largeur. Cette structure géophysique majeure définit un arc magnétique ibéro-armoricain d'une longueur de près de 600 km dont le tracé s'inscrit parfaitement dans la structure plus large de l'arc ibéro-armoricain. L'origine de ces anomalies magnétiques pourrait être expliquée par l'intrusion de roches basiques lors d'une phase avortée de rifting cambro-ordovicien caractérisée par un puissant sillon sédimentaire (aulacogène) et par un intense volcanisme acide (porphyroides).
Not file

Dates and versions

insu-00788994 , version 1 (15-02-2013)

Identifiers

  • HAL Id : insu-00788994 , version 1

Cite

Jacques Poulpiquet De. L'arc magnétique ibéro-armoricain est-il la trace d'un rift avorté d'âge cambro-ordovicien?. Trabajos de Geologia, 2012, 32, pp.76-86. ⟨insu-00788994⟩
96 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More