Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L'arc magnétique ibéro-armoricain est-il la trace d'un rift avorté d'âge cambro-ordovicien?

Jacques Poulpiquet De 1
1 Systèmes Tectoniques
GR - Géosciences Rennes
Résumé : La synthèse des différentes modélisations magnétiques réalisées de part et d'autre du Golfe de Gascogne à partir des données aéromagnétiques conforte l'hypothèse d'un modèle comparable de source magnétique de type plaque mince caractérisée par une grande largeur. Cette structure géophysique majeure définit un arc magnétique ibéro-armoricain d'une longueur de près de 600 km dont le tracé s'inscrit parfaitement dans la structure plus large de l'arc ibéro-armoricain. L'origine de ces anomalies magnétiques pourrait être expliquée par l'intrusion de roches basiques lors d'une phase avortée de rifting cambro-ordovicien caractérisée par un puissant sillon sédimentaire (aulacogène) et par un intense volcanisme acide (porphyroides).
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-00788994
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Friday, February 15, 2013 - 3:29:03 PM
Last modification on : Friday, April 5, 2019 - 8:22:42 PM

Identifiers

  • HAL Id : insu-00788994, version 1

Collections

Citation

Jacques Poulpiquet De. L'arc magnétique ibéro-armoricain est-il la trace d'un rift avorté d'âge cambro-ordovicien?. Trabajos de Geologia, Universidad de Oviedo, 2012, 32, pp.76-86. ⟨insu-00788994⟩

Share

Metrics

Record views

167