Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Evolution d'un delta de marge passive en réponse aux variations eustatiques, climatiques, du flux sédimentaire et de la déformation gravitaire

Résumé : Cette étude synthétise le comportement stratigraphique de l'ensemble de l'Est du Delta du Niger durant le Plio-Pleistocène et discute du contrôle relatif de l'eustatisme, de la subsidence et du flux sédimentaire sur cet enregistrement stratigraphique, et ce, aux différentes échelles de temps (0,1 à 1 Ma) et d'espace (de l'appareil gravitaire à la marge deltaïque). Nous avons détaillé l'architecture stratigraphique sur l'ensemble du profil de dépôts, de la plaine côtière à la plaine abyssale. Notre approche multidisciplinaire combine analyse de géologie structurale, sédimentologie, biostratigraphie et stratigraphie sismique. Les données disponibles comprenaient des lignes sismiques 2D régionales, corrélables par une couverture sismique 3D et calées sur 45 forages diagraphiques calibrés en lithologies et en temps par biostratigraphie sur cuttings. Nous avons identifié 3 ordres de séquences au sein de l'architecture stratigraphique du Delta Est du Niger, calibrées en âges absolus, à partir de l'analyse biostratigraphique selon deux modèles d'âge. Une étude préliminaire nous a permis de cartographier l'évolution dans le temps et l'espace de la déformation (voir Rouby et al., cette session). La déformation se répartit en 3 domaines : un domaine amont caractérisé par des grabens asymétriques Est-Ouest, un domaine de transition montrant une déformation plus importante à l'Est (plis de rampe) et un front compressif correspondant à une ceinture de chevauchements. Nous avons ensuite cartographié en détail l'évolution dans le temps et l'espace des systèmes sédimentaires et de leurs lithologies associées. Cela nous a permis dans un premier temps de caractériser la variabilité morphologique du profil de dépôts d'une marge passive deltaïque, au cours d'un cycle stratigraphique transgressif ou régressif. Nous avons pu ainsi montrer la spécificité géométrique du littoral en réponse au contrôle stratigraphique (rampe versus pente) ainsi que sa localisation et sa préservation (épaisseur relative des phases progradante et rétrogradante) en fonction de la déformation du domaine extensif. Dans le domaine gravitaire, les appareils turbiditiques semblent contrôlés par (1) le cadre stratigraphique transgressif ou régressif, (2) la déformation des domaines de transition et compression et (3) le flux sédimentaire alimentant le système deltaïque en amont. Nous discuterons ainsi au final de la corrélation entre les géométries littorales et les géométries gravitaires.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-00670349
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Wednesday, February 15, 2012 - 11:32:41 AM
Last modification on : Friday, April 5, 2019 - 8:17:33 PM

Identifiers

  • HAL Id : insu-00670349, version 1

Collections

Citation

Cécile Robin, François Guillocheau, Delphine Rouby, Thierry Nalpas, Paul Jermannaud, et al.. Evolution d'un delta de marge passive en réponse aux variations eustatiques, climatiques, du flux sédimentaire et de la déformation gravitaire. 13ème Congrès Français de Sédimentologie, Dijon - Livre des résumés, 2011, Nov 2011, Dijon, France. pp.292. ⟨insu-00670349⟩

Share

Metrics

Record views

319