Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Séparation des ondes par reconnaissance des formes en sismique de puits

Résumé : En sismique de puits, l'enregistrement correspond à l'arrivée de différents types d'ondes (ondes P, SV, SH,etc.). Reconnaître et suivre une arrivée sismique est une opération délicate, d'autant plus délicate que le rapport signal sur bruit est faible. La solution est alors soit d'améliorer le rapport signal sur bruit en séparant les données en un espace signal et un espace bruit, soit de séparer les différents types d'ondes existants. Pour cela, différentes méthodes existent. La méthode que nous proposons ici est basée sur la reconnaissance des formes qui considère la trace sismique comme objet et l'arrivée désirée comme concept. Elle consiste à reconnaître, le long de la trace sismique, la forme du signal correspondant au type d'ondes choisi (signal d'apprentissage), par projection successive qui consiste à ne garder dans cette trace que la forme reconnue et à rejeter relativement les autres formes. Dans un premier temps et afin de tester l'efficacité de cette méthode à améliorer le rapport signal sur bruit, nous l'avons appliquée sur des données synthétiques puis réelles de sismique de puits type PSV à déport nul, l'onde à extraire étant l'onde P considérée comme seule composante du signal dans ce cas .Les résultats de cette opération, équivalente à un filtrage en ondes P, montrent clairement une amélioration du rapport signal sur bruit, même si l'onde P subit en profondeur des distorsions dues à l'atténuation. Les bruits indésirables, qu'ils soient aléatoires ou organisés, sont atténués. Par ailleurs, appliquée sur des données réelles tricomposantes de sismique de puits type PSV à déport non nul, afin de séparer les ondes Pet S pour une meilleure connaissance de la structure du sous sol, cette méthode a permis d'extraire efficacement de l'enregistrement tricomposante les ondes conformes au type d'ondes choisi. De plus, comparée au filtre directionnel par polarisation d'inertie, elle offre une plus grande cohérence et une meilleure continuité des événements sismiques. Au vu des résultats obtenus, la reconnaissance des formes apparaît comme un bon outil de filtrage, ou de séparation d'ondes, qui n'exige que la forme de l'onde à extraire. Cependant, elle reste tributaire de cette forme qui doit être bien identifiée et identifiable.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/insu-00165183
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Wednesday, July 25, 2007 - 10:38:40 AM
Last modification on : Thursday, June 4, 2020 - 10:12:04 AM

Identifiers

  • HAL Id : insu-00165183, version 1

Collections

Citation

Zahia Benaïssa, Abdelkader Benaissa, Amar Boudella, Tahar Aifa. Séparation des ondes par reconnaissance des formes en sismique de puits. 3 rd Conference of the Association of African Women Geoscientists, May 2006, El Jadida, Maroc. pp.27. ⟨insu-00165183⟩

Share

Metrics

Record views

94