Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Structure du batholite de Ferkéssédougou (Côte d'Ivoire) : implications sur l'interprétation de la géodynamique du Paléoprotérozoïque d'Afrique de l'Ouest.

Résumé : Deux grandes étapes sont reconnues dans la création de la croûte paléoprotérozoïque d'Afrique de l'Ouest : une première (2.2 Ga à 2.15 Ga du Birimien inférieur) constituée essentiellement par des ceintures de roches vertes et des granitoïdes TTG et une seconde (2.15 Ga à 1.9 Ga du Birimien supérieur) caractérisée par des bassins sédimentaires et volcaniques ainsi que la production massive de leucogranites. La géodynamique qui préside à la création de cette croûte reste un sujet encore débattu, une des raisons principales étant la différence de vue entre les auteurs sur l'interprétation de la déformation. Le batholite de Ferkessédougou (Côte d'Ivoire), daté à environ 2.1 Ga, est, tant du point de vue de sa localisation au cœur du craton ouest-africain, de son extension (400 km de long sur 40 km de large), que de son histoire dans la littérature géologique, un élément majeur de l'interprétation de la géodynamique du Paléoprotérozoïque. Par analyse satellitale nous montrons que ce batholite est en fait constitué d'une grande quantité de plutons adjacents relativement proches pétrographiquement. Sa fabrique, déterminée par analyse structurale classique et analyse de susceptibilité magnétique, est double. La première F1 "magmatique" est le plus souvent coaxiale, d'orientation et de pendage variables. Elle dessine des trajectoires courbes moulant les dômes et traduit la mise en place des plutons. Elle est comparable à celle rapportée à la déformation D1 remarquable dans et autour de certains TTG du Birimien inférieur. La seconde F2, magmatique à post-solidus, beaucoup mieux réglée, souvent constrictive ou non-coaxiale, est l'image d'un champ de contrainte régional transcurrent qui se rapporte à la déformation D2 classique dans la chronologie du craton birimien. Les plutons du batholite granitique de Ferkéssédougou sont syntectoniques de cette grande phase de raccourcissement du Birimien supérieur. La coexistence des deux foliations s'explique probablement par l'interférence du gonflement du pluton et d'un champ de contrainte régional relativement modéré. Ces déformations se retrouvent dans l'encaissant épizonal du Birimien du bassin volcanique et sédimentaire SASCA-Bandama-Bobodioulasso où elles apparaissent faibles. L'absence de déformations tangentielles additionnelles, autres que celles qui sont la conséquence de mouvements décrochants, traduit la faiblesse de l'épaississement crustal synchrone de la mise en place du granite. Ce bassin ainsi que ses voisins ne porte aucune trace à l'échelle régionale d'une quelconque déformation tangentielle localisante qui aurait témoigné de déformations collisionnelles classiques. Au SW de la Côte d'Ivoire (domaine SASCA) le granite disparaît progressivement pour laisser la place à un chevelu de dykes de granite à deux micas dans un contexte métamorphique de plus haut grade montrant ainsi un approfondissement de l'érosion de la croûte vers le sud-ouest. Nous suggérons que ce gradient nord-est sud-ouest peut être utilisé pour imaginer le gradient à la verticale du pluton, le secteur SASCA pouvant représenter l'équivalent du soubassement du granite de Ferkéssédougou. Nous proposons un modèle 3D pour le batholite de Ferkéssédougou qui correspondrait à un ensemble de petits plutons de forme laccolitique, alimentés par un faisceau de dykes issus de la fracturation du bassin, et engagés dans la croûte superficielle entre les métasédiments épizonaux birimiens 2 et des formations mésozonales du Birimien 1 ou 2.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/hal-00101389
Contributor : Nathalie Pothier <>
Submitted on : Wednesday, September 27, 2006 - 8:42:29 AM
Last modification on : Friday, April 5, 2019 - 8:08:15 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00101389, version 1

Collections

Citation

Max Vidal, G. Ouattara, André Pouclet. Structure du batholite de Ferkéssédougou (Côte d'Ivoire) : implications sur l'interprétation de la géodynamique du Paléoprotérozoïque d'Afrique de l'Ouest.. 20ème Colloque de Géologie Africaine, 2004, Orléans, France. 1p. ⟨hal-00101389⟩

Share

Metrics

Record views

254