Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Conséquences de l'analyse du substratum géologique pour la perception de l'évolution de l'environnement dans le sud-ouest du Tchad. Implications pour la gestion de l'aire protégée de Binder Léré (Pays des lacs de Léré).

Résumé : Basés sur une analyse de terrain spatialisée (cartographie géologique et pédologique, télédétection, enquête villageoise...) nous proposons de montrer à travers une analyse du substratum géologique et de ses relations avec l'occupation du sol dans une région sahélo-soudanienne au sud du Tchad - le massif du Mayo-Kébbi - quels sont les liens entre la nature du substratum géologique (socle et formations superficielles) et les paysages et quelles peuvent être les conséquences quant à l'évolution de la région. Le Pays de Léré et son fleuve principal le Mayo Kebbi sont bien identifiés tant du point de vue géomorphologique que géologique. Les formations géologiques sont constituées à l'Ouest par les formations volcanosédimentaires de la Série de Zalbi et divers granitoïdes accrétés d'Ouest en Est durant l'orogenèse panafricaine sur le domaine de la tonalite orthognessique d'âge indéterminé des Chutes Gauthiot. Ces formations initiales, orientées N30°, sont intrudées par des granites non déformés d'âge probablement panafricain tardif (plutons de Léré). La déformation est faible, seul la tonalite des Chutes Gauthiot présente une importante déformation ductile pénétrative N30°, témoin d'une histoire géodynamique antérieure ou différente de celle de la Série de Léré (Série de Zalbi et granites). A l'écheIle du Pays de Léré le croisement de la carte d'occupation du sol avec celle du substratum permet de distinguer une certaine typologie du paysage. Cette typologie est représentée sous forme de coupes " topo-lithoséquentielles " qui combinent la topographie, l'hydrologie, la pédologie, la géologie et la végétation sauvage et anthropique. Elle permet de mieux appréhender, en général, les facteurs du partage des ressources et, en particulier, le bien fondé du tracé des limites de la réserve de faune de Binder Léré. A l'échelle continentale le massif des Chutes Gauthiot sépare suivant un axe N150° le sud-ouest du Tchad en deux domaines. Un premier à l'Ouest (le Pays de Léré), relativement accidenté est drainé vers le Sud-Ouest vers le bassin de la Bénoué ; les profils d'altération en sols rouges tropicaux y sont fortement tronqués, permettant l'affleurant du substratum. Un second, très pénéplané (bassin du Tchad), s'étale vers le Nord-Est, drainé par le fleuve Logone puis le lac Tchad : les profils d'altération y sont conservés jusqu'aux cuirasses. La tonalite des Chutes Gauthiot, gneissifiée puis silicifiée offre une forte résistance et bloque l'érosion régressive du bassin de la Bénoué. Le massif tonalitique des Chutes Gauthiot apparaît clairement comme un facteur limitant la capture, dramatique pour le lac Tchad, des eaux du Logone par le Mayo Kebbi et donc la Bénoué. Le croisement de données pluridisciplinaires montre que le Sud-Ouest du Tchad, région à faible couvert végétal et faible développement économique, est un exemple de domaine géographique où la diversité des paysages et ses modèles d'évolution sont étroitement liés à la nature et structure du substratum.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/hal-00101388
Contributor : Nathalie Pothier <>
Submitted on : Wednesday, September 27, 2006 - 8:37:03 AM
Last modification on : Friday, April 5, 2019 - 8:08:15 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00101388, version 1

Collections

Citation

Max Vidal, M. Nontanovanh, Jean-Louis Devineau, J.C. Doumnang, André Pouclet, et al.. Conséquences de l'analyse du substratum géologique pour la perception de l'évolution de l'environnement dans le sud-ouest du Tchad. Implications pour la gestion de l'aire protégée de Binder Léré (Pays des lacs de Léré).. 20ème Colloque de Géologie Africaine, 2004, Orléans, France. 1p. ⟨hal-00101388⟩

Share

Metrics

Record views

650