Fossilisation expérimentale de bactéries : appui à l'identification de signatures microbiologiques terrestres et extraterrestres

Résumé : Les premières formes de vie connues à ce jour (> 3 Ga) ont été préservées grâce à la précipitation de silice dissoute sur les structures cellulaires (silicification). Afin de mieux comprendre le mécanisme de la silicification, nous avons menés la silicification expérimentale de différents micro-organismes. Nous avons choisi, dans un premier temps, de travailler avec Methanococcus jannaschii (Archée méthanogène hyperthermophile). Il s'agit de la première fossilisation expérimentale d'une Archée, et l'une des toutes premières concernant des micro-organismes thermophiles. La silicification de M. jannaschii a été suivie sur plusieurs mois, avec étude au cours du temps de la morphologie des cellules et des biofilms en microscopie électronique, mais également avec le suivi de l'évolution de la matière organique (lipides, acide aminés, sucres) au cours de la fossilisation (par GC, GC-MS et HPLC). Les observations ont montré que seuls les EPS ont été bien préservés par la fossilisation. Les cellules mêmes de M. jannaschii n'ont pas été silicifiées. Cela pourrait signifier que la paroi de M. jannaschii ne serait pas capable de fixer la silice. Les précédentes fossilisations expérimentales ont montré que plusieurs types de micro-organismes (Cyanobactéries, Bactéries) peuvent être préservées et fossilisées dans la silice. Cela impliquerait que certains types de micro-organismes ont une meilleure capacité que d'autres à être préservés dans les enregistrements fossiles. Actuellement, la silicification expérimentale d'autres souches d'Archées et de Bactéries thermophiles est en cours, afin de mieux comprendre les phénomènes intervenant lors de cette fossilisation, et d'apprécier la capacité des micro-organismes à être fossilisés. Ces expérimentations fournissent un bon aperçu des processus de silicification et de préservation des micro-organismes qui auraient pu exister sur la Terre primitive. La connaissance de ces mécanismes peut être utile pour la recherche et l'identification de microfossiles dans les roches terrestres et extraterrestres, tout particulièrement dans le cas de Mars.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-insu.archives-ouvertes.fr/hal-00092057
Contributor : Nathalie Pothier <>
Submitted on : Friday, September 8, 2006 - 9:58:14 AM
Last modification on : Friday, April 5, 2019 - 8:08:29 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00092057, version 1

Collections

Citation

François Orange, Francès Westall, Jean-Robert Disnar, D. Prieur, Christian Défarge. Fossilisation expérimentale de bactéries : appui à l'identification de signatures microbiologiques terrestres et extraterrestres. Biominéralisation, 2006, Nancy, France. pp.24. ⟨hal-00092057⟩

Share

Metrics

Record views

148