Page d'accueil

Le laboratoire IMS et les GPU

Le laboratoire de l'Intégration du Matériau au Système (IMS, CNRS UMR5218, Université de Bordeaux, Bordeaux INP) est une structure pluridisciplinaire qui regroupe des scientifiques de spécialités nombreuses. Afin d’exploiter ce potentiel très riche, des synergies entre ces spécialités doivent être facilitées afin qu’elles soient reconnues et bénéfiques pour notre société. La politique scientifique du laboratoire est établie en considérant l’ensemble des acteurs de la recherche, en conservant une cohérence entre l’activité du laboratoire et les enjeux d’aujourd’hui. La mise en place officielle, en janvier 2016, de quatre Grands Projets d’Unité (GPU) matérialise cette stratégie en articulant les recherches autour de quatre thématiques transversales identifiées comme étant à fort potentiel au cours des années à venir au niveau régional, national et international, notamment européen. Les Grands Projets d’Unité mettent en jeu des compétences scientifiques de toute nature et adressent les grands défis sociétaux. Les thématiques générales retenues sont les suivantes : EnvironnementS, Internet des Objets (IoT), Transports Intelligents (ITS), Systèmes Innovants pour la Santé (SIS). Ces quatre GPU, largement interconnectés, constituent les axes de développements transversaux privilégiés au sein du laboratoire afin d’en enrichir l’activité d’origine.

 

 

Les Grands Projets d'Unité de l'IMS. Logo du GPU EnvironnementS.

 

Le GPU EnvironnementS

L’environnement dans son sens le plus large est le système le plus complexe qui soit. Toute innovation, création ou intervention humaine doit y trouver sa place. Aujourd’hui plus que jamais, l’intégration de nouveaux systèmes nécessite, dès le stade de la recherche, une prise en compte approfondie de leurs environnements futurs. Cette prise en compte se décline sur différents aspects qui sont autant de sens qu’il est possible d’attribuer au terme polysémique d’ « environnement ». A la fois multi-échelle et transversale, cette thématique est une source de fertilité pour l’IMS. Le GPU EnvironnementS fédère ses chercheurs derrière des projets fortement transdisciplinaires et permet d’exploiter le maximum du potentiel de recherche du laboratoire. Depuis la mise en œuvre de matériaux innovants structurés à l’échelle moléculaire, jusqu’à l’étude des comportements économiques et sociaux, en passant par celle de la durabilité des composants ou systèmes et la gestion de l’énergie, l’ensemble dans une démarche d’éco-efficience, la notion d’environnements intervient à tous les niveaux. Les multiples déclinaisons de la notion d’environnement entrent dans le cadre de ce Grand Projet d’Unité. On identifie notamment : la protection environnementale, la gestion sobre des ressources, l'environnement de fonctionnement des composants et systèmes électroniques, l'environnement social et sociétal. La gestion du GPU EnvironnementS est assurée suivant 4 groupes de travail thématiques en interactions, pilotés chacun par un membre du laboratoire lui-même plus spécifiquement au cœur du thème identifié. Ces quatre segments ou sous-projets, décrits en suivant, sont complémentaires et visent à regrouper les compétences nécessaires à la réalisation d’un projet de recherche relevant de ce GPU, facilitant les synergies entre les chercheurs se reconnaissant dans ces thèmes.

P1: Environnement Sociétal. En étudiant l’impact et les interactions entre technologie et société, cette thématique constitue le volet anthropocentré inhérent à la question de l’environnement. De l’étude du cycle de vie d’un produit, à celle d’un système social en passant par la prise en compte des besoins utilisateurs, ce sous-projet traite des problématiques de «haut niveau» des projets du GPU EnvironnementS.

P2: TIC et Durabilité. Le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication se caractérise par une croissance sans précédent au cours des dernières décennies. Ce développement très rapide s’est fait au détriment des considérations de préservation de l’environnement et de durabilité. Ce groupe de travail s’attache aux études liées aux TIC, avec le défi de les rendre plus durables, tant du point de vue de leur processus de fabrication (éco-conception) que de leur application (surveillance de variables environnementales, capteurs intelligents, etc).

P3: Environnement opérationnel des composants et systèmes électroniques. L’impact de l’environnement de fonctionnement sur certains systèmes ou composants destinés à être déployés en environnement sévère représente le troisième volet d’étude du GPU EnvironnementS. Il regroupe les questions liées au vieillissement des dispositifs, mais aussi les effets liés à des conditions spécifiques de vibration, température, de rayonnements, de pression, d’exposition à un milieu chimiquement voire biologiquement actif parfois, et plus largement toutes les questions relevant de la fiabilité des systèmes et des composants.

P4: Energies. L’étude de la gestion de l’énergie, de sa production ou sa récupération à son utilisation, et à toute échelle de puissance, est le dernier axe de recherche de ce GPU. Présente dans la majorité des systèmes, embarqués ou stationnaires, l’énergie en tant que ressource limitée justifie des études en termes de quantification des besoins et d’optimisation.

Plus d'informations ICI: https://www.ims-bordeaux.fr/fr/gpu/gpu-environnements