Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation

LES ÉCOSYSTÈMES NUMÉRIQUES ET LA DÉMOCRATISATION INFORMATIONNELLE : Intelligence collective, Développement durable, Interculturalité, Transfert de connaissances

S’inspirant du domaine de la nature et de l’environnement , le terme écosystème numérique peut être défini comme un ensemble dynamique composé d’acteurs (créateurs, producteurs, diffuseurs, usagers) et de produits numériques (sites web, réseaux sociaux, plateformes, logiciels). Chaque élément est en interdépendance / interaction avec tous les autres et contribue à constituer la complexité et la richesse de cet ensemble. Il est classiquement admis que l’individu en quête de connaissances a recours à des sources reconnues en termes de crédibilité. Ces sources sont traditionnellement envisagées comme détentrices d’un pouvoir et donnent à celui qui les détient une forme d’autorité informationnelle ou intellectuelle. Toutefois, la complexité du monde numérique change considérablement la donne. Les réseaux numériques et l’ouverture des espaces informationnels remettent en cause les statuts de crédibilité, de reconnaissance, d’information, etc. La crédibilité des sources elles-mêmes se voit caractérisée selon de nouvelles procédures, plus seulement liées à l’augmentation du niveau d’études mais aussi à la diffusion massive des informations via les réseaux numériques et à des systèmes nouveaux de recommandations. L’asymétrie classique posée entre ceux qui détiendraient les connaissances (souvent synonyme de pouvoir) issues du travail intellectuel exercé sur l’information et ceux qui constituent « la foule » est soumise à débat. Ainsi la connaissance, à travers les nouvelles formes de controverse et de médiation scientifique, est censée devenir l’affaire des citoyens et n’est plus l’apanage des seuls scientifiques / professionnels / dirigeants. « L’intelligence collective » caractérise ces prises de position communautaires, cette co-création, co-construction de dispositifs et d’actions qui dépassent largement la simple consultation populaire. Ces mouvements de résurgence, « d’intelligence des foules, » sont grandement favorisés par le déploiement des réseaux. Cela a pour effet de générer une montée en puissance de la responsabilité citoyenne qui, face à la complexité des situations sociales et politiques que nous vivons aujourd’hui, favorise le pluralisme et la tolérance. La force de la démocratie est de reconnaître la pluralité des identités individuelles et de les intégrer dans les décisions collectives. C’est sur l’interdépendance entre ses membres qu’une société peut miser pour bâtir un avenir plus cohérent.

Pour ce colloque, nous poserons ces principes au centre de nos questionnements concernant la démocratisation et l’ouverture des écosystèmes informationnels en nous centrant sur les dynamiques de changement tant au plan des évolutions technologiques de des évolutions sociétales.

 

Comité de pilotage du réseau eutic

Lise VIEIRA, Univ. Bordeaux- Montaigne - Coordination du réseau (FRA)

Serge AGOSTINELLI, Univ. des Antilles (FRA)

Noble AKAM, Univ. Bordeaux- Montaigne (FRA)

Didier BALTAZART, Univ. de Reims (FRA)

Carlos CORREIRA, Universidade Nova de Lisboa (PRT)

Raja FENNICHE DAOUAS,  Univ. de la Manouba, Tunis (TUN)

Dimitris GOUSCOS, Athens University (GRC)

Claude LISHOU, Univ. Cheick Anta Diop (SEN)

Michael MEIMARIS, Athens University (GRC)

Christine O’ DOWD SMITH, University of Waterford (IRL)

René PATESSON, Univ. Libre de Bruxelles (BEL)

 Irene TOMÉ, Universidade Nova de Lisboa (PRT)

 

Comité scientifique eutic 2015

Serge AGOSTINELLI, Univ. des Antilles (FRA)

Isabel ALÇADA, Universidade Nova de Lisboa (PRT)

Yves ARDOUREL, Univ. Bordeaux- Montaigne (FRA)

Noble AKAM, Univ. Bordeaux- Montaigne (FRA)

Didier BALTAZART, Univ. de Reims (FRA)

Peter CAREW , Waterford Institute of Technology (IRL)

Martine COLLARD, Univ. des Antilles (FRA)

Liam DOYLE, Waterford Institute of Technology (IRL)

Carlos CORREIA, Universidade Nova de Lisboa (PRT)

Raja FENNICHE DAOUAS,  Univ. de la Manouba, Tunis (TUN)

Dimitris GOUSCOS, Athens University (GRC)

Nicole KOULAYAN, Univ. des Antilles (FRA)

Bertrand TROADEC, ESPE, Académie de Martinique (FRA)

Claude LISHOU, Univ. Cheick Anta Diop (SEN)

Maria Cristina MATTEUCCI, Univ. de Psychologie de Bologne ( IT)

Michael MEIMARIS, Athens University (GRC)

Christine O’ DOWD SMITH, University of Waterford (IRL)

Bruno OLLIVIER, Univ. des Antilles (FRA)

René PATESSON, Univ. Libre de Bruxelles (BEL)

Pierre-Michel RICCIO, Ecole des mines d’Alès (FRA)

Soufiane ROUISSI, Univ. Bordeaux- Montaigne (FRA)

Larry STAPPLETON, Waterford Institute of Technology (IRL)

Irene TOMÉ, Universidade Nova de Lisboa (PRT)

Lise VIEIRA, Univ. Bordeaux- Montaigne

 

Comité d’organisation eutic 2015

Serge AGOSTINELLI, PU, DSI, Laboratoire de Mathématiques, Informatique et Applications (LAMIA)

Giliane AUGUSTIN-LUCILE, IP, STICE, Univ. des Antilles

Martine COLLARD, PU, UFR SEN, Laboratoire de Mathématiques, Informatique et Applications (LAMIA)

Madly ETILE, contrat doctoral, doctorante en Science de l'Information et de la Communication (CRPCL)

Nicole KOULAYAN, PU, ICEFI, Centre de Recherches Interdisciplinaires en Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines, (CRILLASH)

Nathalie METHELIE, IGE, Chargée de mission au Numérique, ESPE de l'académie de Martinique

Bruno OLLIVIER, PU, FLSH, Centre de Recherche sur les Pouvoirs Locaux dans la Caraïbe (CRPCL)

Anne PAJARD, IE Systèmes d'information, doctorante en Science de l'Information et de la Communication (CRCLP)

Cédric RAMASSAMY, Docteur en Informatique, formateur, ESPE de l'académie de Martinique

Wilfried SEGRETIER, MCF en Informatique, UFR SEN, Laboratoire de Mathématiques, Informatique et Applications (LAMIA)

Erick STATTNER, MCF en Informatique, UFR SEN, Laboratoire de Mathématiques, Informatique et Applications (LAMIA)

Patrice SILPA, MCF, STICE, Centre de Recherches Interdisciplinaires en Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines, (CRILLASH)

Philippe TRIVINI, Professeur de lycées et collèges en technologie, ESPE de l'académie de Martinique

Bertrand TROADEC, PU, ESPE, FLSH, Centre de Recherches Interdisciplinaires en Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines, (CRILLASH)

Karine UDINO, Doctorante en Sciences de l'Education, Centre de Recherches Interdisciplinaires en Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines, (CRILLASH)