Skip to Main content Skip to Navigation
Preprints, Working Papers, ...

Les langues qui meurent : Qu’est-ce qui tue les langues ?

Résumé : Il y a des langues qui « meurent ». Elles sont nombreuses, le phénomène touche d’abord les langues rares mais pas seulement ni exclusivement . Dire qu’une langue meurt est une métaphore, car une langue n’est pas un organisme vivant, mais un organisme culturel : elle se transmet par apprentissage, pas par reproduction sexuée ou non. Une langue peut « mourir » de deux façons : soit parce que ses locuteurs meurent tous, ou presque tous ; soit parce qu’ils abandonnent cette langue au profit d’une autre – ce qui signifie donc qu’ils étaient plus ou moins bilingues. Cet article est donc en deux parties. La 1re évoque un drame qui n’est pas en soi linguistique : les massacres de populations. Les conséquences linguistiques sont cependant évidentes, et il faut en parler. La 2e explique pourquoi les langues meurent, quand leurs locuteurs vivent.
Complete list of metadatas

Cited literature [28 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02925373
Contributor : François Jacquesson <>
Submitted on : Saturday, August 29, 2020 - 1:07:51 PM
Last modification on : Wednesday, October 21, 2020 - 4:40:08 PM
Long-term archiving on: : Monday, November 30, 2020 - 12:18:07 PM

File

Langues qui meurent-3.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02925373, version 1

Citation

François Jacquesson. Les langues qui meurent : Qu’est-ce qui tue les langues ?. 2020. ⟨halshs-02925373⟩

Share

Metrics

Record views

70

Files downloads

50